La légende d'Alwan, troll des cavernes


Comme tout le monde le sait, le troll des cavernes n’a pas le droit de s’exposer aux rayons du soleil, sous peine d’une transformation immédiate en pierre.
Un jour, Alwan, fatigué de sa condition de troll, décida de faire un pied de nez au grand Skell, maître des profondeurs.
Dans sa caverne ne se trouvait pas grand-chose d’intéressant à observer. Et il avait tellement entendu ces récits de fleurs colorées, de ciels bleus et de mers d’azur qu’un matin, il se lança dans une entreprise inconcevable pour un troll: recréer un monde vivant sous la terre.
Il était bien conscient que sans lumière, les couleurs ne peuvent être révélées, mais il fondait de grands espoirs en ces cristaux phosphorescents qu’il avait découverts au hasard d’une de ses escapades sous la montagne sacrée.
Mais son principal problème était tout autre. Recréer la vie. Comment pouvait-on, à partir de minéral et de lumière, recréer l’étincelle de vie qui annoncerait l’aube d’un nouveau monde souterrain? De quel matériau disposait-il? Du basalte, du grès, du schiste, du quartz, ou peut-être du sable?
« Non, non, et non », se dit-il. « Pas possible de fabriquer quelque chose de vivant à partir de ces cailloux si peu fiers. Il me faut quelque chose de… comment dire… presque vivant… Tiens, le quartz, par exemple… au moins, ça brille! »
Après mûre réflexion, il comprit que si ce cristal si commun pouvait être source de vie, il y a longtemps que ça se serait produit…
« Non. Il me faut quelque chose de plus rare, qui brille comme le quartz, mais qui reste malléable, comme un bourgeon naissant » Alwan fit le tour de sa grotte tout en réfléchissant. Ne trouvant pas de solution, il décida d’aller déjà chercher les premiers ingrédients. Il entreprit ce court voyage qui le séparait de la montagne sacrée, collecta ensuite ces pierres luminescentes et reprit la route en sens inverse.
Croisant le grand Skell sur le chemin du retour, il lui expliqua qu’il était collectionneur de pierres et qu’il avait réuni quelques beaux échantillons qu’il comptait exposer lors de la réunion annuelle des trolls sous le village d’Yreka. Skell le mit en garde à propos de ces pierres rayonnantes, lui disant qu’il n’était pas naturel de les déplacer ainsi, et que leurs rayons n’étaient pas bons pour les trolls.
Alwan n’écouta pas ce conseil et continua sa route.
De retour chez lui, il posa toutes les pierres sur sa table en basalte et se coucha, jugeant qu’il avait bien assez travaillé.
Quelques heures plus tard, alors qu’il observait le plafond de sa caverne, il fut surpris par cette multitude d’éclats lumineux qui tapissaient la roche. S’approchant de l’un d’eux, il saisit une lame pour l’extraire.
« De l’or! Et dire que je vivais sous ces pépites sans le savoir… Mais que faire de tout cet or si je ne peux mettre le nez dehors quand les boutiques sont ouvertes? »
Se repliant sur lui-même de frustration, il jeta sa pépite qui roula sur la table en basalte et vint finir sa course contre une de ces pierres de lumière.
Et Alwan laissa son projet en suspens pour quelques mois, se disant qu’un jour, la solution sortirait de l’éther, et viendrait lui visiter l’esprit…
Un matin, alors qu’il faisait un temps effroyable à l’extérieur, des gouttes d’eau se mirent à percoler à travers la voûte. Une d’entre elles lui atterrit sur le front, il se réveilla en sursaut.
« Fichtre, encore cette fuite… Décidément, il va vraiment falloir que je la colmate cette fois. Tout est mouillé, même mes pierres… Oh, mon dieu… »
S’approchant de son tas de cailloux bleuté, il vit la petite pépite de laquelle sortait désormais un rameau portant un bourgeon d’un rouge flamboyant, sur lequel s’était arrêtée une goutte d’eau, permettant cette transformation inattendue…
Depuis lors, sous la montagne sacrée, tous les trolls font pousser des plantes à partir d’or. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce métal est devenu si rare et si cher, de nos jours…

Copyright G.F. Spencer - Décembre 2017 - Photo de Sophi Nette (ZAM)

Le Lac - G.F. Spencer
00:00 / 00:00
  • GF Spencer Facebook

Pour tout renseignement...

+33 631-72-8844

6bis, rue Entre-Deux aux Vallées - 45190 Beaugency

                                                    © 2018 - Neo Swing