Le Clochard et l’Éphémère - GF Spencer - 12/2019

Si tu cherches l’amour un vingt-quatre décembre

 

Il existe ce saint à la hotte bien pleine

Dont lourd traineau de bois le jour venu s’envole

Et distribue le bien aux enfants de bohème

Peut-être même à toi ma douce faribole

 

Merci pour ce conseil, mais je n’ai point l’envie

Je ne cherche pas d’or ni décrocher la lune

Ne serai jamais vieille et n’aurai point de vie

Pour profiter du sort des enfants de fortune

 

Je suis là pour te voir car je sais que tu souffres

Et si je dois mourir que j’aie au moins donné

Je veux être l’espoir qui te sort de ce gouffre

Et que tes souvenirs se muent en doux baisers

 

Regarde bien la rose que tu tiens dans ta main

Elle n’est ni poison ni épine acérée

Elle n’est que la prose qui te rendra demain

La joie et la passion de cette vie passée

 

Qui es-tu jolie fée pour me traiter ainsi

N’as tu point d’autre sort que de me faire plaisir ?

Je n’ai pas mérité qu’on me rende ma vie

Il n’y a point d’autre port où je pourrai vieillir

 

Hier dame de joie tu m’as pourtant connue

Je t’ai pris dans mon lit réchauffé de mon corps

Jusqu’à ce maudit mois où le mal m’a perdue

Je m’appelle Marie, t’en souviens-tu encore ?

 

Oh mon Dieu quelle joie de te voir en ce lieu

Je ne m’attendais guère à te trouver un jour

Tu es Marie et moi Ivan devant les Dieux

Je serai ton cerbère et te noierai d’amour.

Le Lac - G.F. Spencer
00:00 / 00:00
  • GF Spencer Facebook

Pour tout renseignement...

+33 631-72-8844

6bis, rue Entre-Deux aux Vallées - 45190 Beaugency

                                                    © 2018 - Neo Swing