Oreille et Plume - G.F. Spencer - 14 février 2020

 

Virevoltant au gré du vent, Plume, insouciant ballerin, tire de sa pointe fragile ses inextricables arabesques. De mots en espaces, de virgules en points de suspension, il s’égare dans son lacis encré.

 

S’abandonnant au tangage des rimes, Oreille glousse, s’écarquille, frétillant de ces sublimes pulsations. Savourant sans honte ces entortillements, elle se mue en une corne et s’exclame soudain...

 

Je vous prie de poursuivre, 

laissez donc ce paragraphe

De vos soupirs je m’enivre, 

de vous lire je m’esclaffe !

 

Plume, surpris, lève la tête

Et déchire de sa griffe le fragile parchemin.

Oreille, ayant brisé la fête,

Veut ravaler son rire et partir en chemin.

 

Mais… où partez vous donc, lui demande Plume.

Une légende dites-vous, et pourquoi pas le ciel ?

Mais attendez un peu, n’espérez pas la lune

La conclusion viendra et vous deviendrez celle…

 

Oreille d’un coup se dresse, interrompant sa fuite

Mais qu’entend-il par là… suis-je peut-être elle ?

Que voulez-vous de moi, me flanquer une otite ?

Ou bien juste un toit, parapluie ou ombrelle ?

 

Vous êtes bien loin du compte, ma belle demoiselle

Vous avez la vertu d’entendre mes poèmes

La conclusion viendra, et vous deviendrez celle

D’où coulera mon encre, pour écrire je vous aime…

Le Lac - G.F. Spencer
00:00 / 00:00
  • GF Spencer Facebook

Pour tout renseignement...

+33 631-72-8844

6bis, rue Entre-Deux aux Vallées - 45190 Beaugency

                                                    © 2018 - Neo Swing