Témoignages

Nathalie Millet

4 octobre 2020

Marly le Roi, France

Je remercie l’auteur de m’avoir contacté car c'est une belle surprise . Le titre m’a, je dois l’avouer, un peu perturbé mais quel livre ...

RÉSUMÉ : 1863 - Mexique Interpellé par les services de renseignements, Ivan Chtov, un écrivain russe, se retrouve malgré lui sur le continent américain. Blessé au cours du siège de Puebla, il est sauvé par Marie. Sur fond d'un périlleux voyage initiatique à travers l'Amérique du Nord où s'entremêlent romance, espionnage, anciennes légendes et religions, Ivan va découvrir les étranges pouvoirs de sa compagne. Fruit de quatre années de documentation et de voyages, ce récit uchronique de G.F. Spencer est un échantillon de ce que fut l'Amérique du Nord du XIXe siècle, du point de vue de ses croyances chrétiennes, indiennes et vaudou.

MON AVIS: l’auteur nous propose un roman basé sur des faits historiques dans la fin du XIX ème siècle qui a demandé un énorme travail de recherches de sa part. Un roman dans lequel amour, ésotérisme, faits historiques et humour nous invitent à une lecture riche en émotions. Youri, un Russe exilé est envoyé au Mexique dans l’armée française afin de traduire le journal du régiment rédigé par le lieutenant Laurent. Blessé il sera confié aux soins de « Marie » une prêtresse Vaudou aux pouvoirs surnaturels. 2 personnages attachants qui vont nous entraîner dans une intrigue étonnante . Un livre qui se déroule comme un film dans lequel nous suivons nos personnages principaux au travers des faits historiques. Beaucoup de dialogues ce qui pour moi en fait une lecture addictive . Nous sommes au plus proches de nos personnages. On plonge dans cette histoire avec beaucoup de plaisir et ce jusqu’à la fin. L’auteur nous entraine dans un voyage philosophique, historique, ésotérique. La plume de l’auteur est précise , pleine de poésie mais juste ce qu’il faut. Envie de passer un très bon moment de lecture ; de voyager au Mexique ,en Amérique du Nord ; en apprendre plus sur les croyances et leurs origines? Ce livre est fait pour vous . 2 personnages attachants qu’il me tarde de retrouver . Un très beau roman plein de poésie , de philosophie dans lequel l’auteur nous livre des messages d’espoir et de sérénité.

Laurent Fabre

18 décembre 2019

St André les Alpes, France

Les livres sont la plus belle des inventions Ecrire pour exister et partager ses expériences Lire c'est ma drogue et toujours dans l’action Quand la vie rime avec les émotions les plus intenses

Serait-il possible de transcender son âme à travers des mots qui vous touchent au coeur, où que vous soyez ou quel que soit son vécu, les histoires appartiennent déjà au passé dès lors que les pages défilent devant vos yeux, d'une profonde inspiration toucher le nirvana de vos états décuplés, l'avenir pourrait alors s'écrire dans la plus belle des pages, celle où tous les espoirs sont permis et le sourire reviendra, un jour ...

Mystères de la vie

Un voyage hors du temps et des frontières, fort d'une documentation historique irréprochable, cette extase littéraire de côtoyer d'illustres personnages célèbres comme de les imaginer à portée de voix, dans cette ruée sauvage d'une Amérique en proie à toutes les incertitudes, l'or n'est pas toujours une conquête en soi mais bien le début d'une nouvelle aventure écrite avec le coeur de tous les possibles, si ce premier tome s'intitule Livre 1 - Ivan, j'oserai m'avancer en inscrivant le personnage secondaire comme l'élément irrésistible, une icône de la liberté, la symbolique part féminine qui n'a d'égale que l'ambition de prôner la bonne parole, la sagesse incarnée, Marie qui est aussi l'anagramme du verbe aimer laisse à penser que le hasard n'a pas sa place, Le monde selon Marie est une puissante ode à la liberté, à la vie de toutes les réjouissances, à la bienveillance, à la compassion faite homme et femme, sans différence, la touche magique de l’humanité, faut-il rappeler que Adam et Eve sont arrivés sur Terre comme deux être purs, à quel moment le monde est-il devenu fou au point de déraper, ce roman propose une variation puissante de l'amour de la vie et de tous ses secrets !

Mysticisme, religion et légendes ...

Sans jamais trahir la séparation pouvant creuser des écarts de conduite ou des philosophies courantes, ce qui débute comme un voyage dans les tranchées meurtrières de l'absolu contre-sens de l'essence humaine, la mort et ses inévitables conséquences, un réquisitoire contre la guerre, détruire pour mieux reconstruire après ... et si ce n'était pas plutôt tuer pour mieux plonger dans le mal, cette propagation des maladies n'est-il pas le fruit des entrailles pourrissantes et laissées à la merci des rapaces, engendrer le mal pour encenser des prédateurs de toutes les espèces, jusqu'où devrait-on accepter l'inacceptable, laisser corrompre et célébrer la bêtise s'imposer sur tous les théâtres vivants, la religion n'est-elle finalement que la recherche d'un paradis perdu, les croyances émanent de diverses sources, cette quête existentielle n'a pas d'âge, la plume de G.F. Spencer puise son inspiration dans la sagesse humaniste, des proses d'une grande poésie universelle viennent s'intercaler au milieu de la barbarie comme la fleur qui tente de s'épanouir envers et contre tous.

La vie est un cadeau ...

Cette escapade en terrain miné pour le meilleur et le pire, du Mexique à la Californie, des déserts infinis à la Nouvelle-Orléans, l'auteur belge n'a pas lésiné sur les moyens d'évasion pour faire ressentir toutes les aspérités et contingence de la vie, défendre la veuve et l'orphelin n'est pas seulement une expression quand celle-ci prend des proportions indésirables, dans la fluctuation en cours, les acquis deviennent des impondérables, entre Marie et Ivan, pourrions-nous assister à la quintessence de l'amour absolu, au-delà des frontières, l'ultime découverte du pouvoir enfoui depuis des millénaires est-il en train de se révéler, entre roman ésotérique et drame universel, ces échos qui traversent le temps et le sang expulsé des crevasses des champs de batailles, les métaphores pleuvent et ne vous attendez pas à de la facilité narrative, point de raccourcis qui se transforment en chemin des plus éprouvants, nul besoin d'adhérer à une quelconque croyance si ce n'est la mission sacrée qui est dévolue en chacun de nous, apporter le meilleur ici-bas, hier, aujourd'hui et surtout demain, ce futur de tous les renaissances à venir, rien n'est impossible dans la paisible et humble demeure, le péril s'il existe devra terrasser des dragons et ces derniers ne sont pas toujours issus de l'imagination fertile des auteurs.

Promesse ...

L'écriture est un exercice qui va au-delà de l'apparence, les mots virevoltent ici et n'hésitent pas à emprunter des dimensions féériques et parfois d'une touchante prise de conscience que le monde pourrait récolter des fruits de son dur labeur, la simplicité du langage favorise l'équilibre des forces en présence, l'ignorance est l'une des pires plaies jamais érigées contre l'humanité, le poids des décisions se traduit ici par ces turbulences néfastes et incontrôlables, la construction du roman pourra surprendre avec peu de chapitres, des chroniques du quotidien s'incrustent pour se souvenir que la réalité rattrape toujours les espoirs et les rêves les plus fous, l'humour omniprésent démontre aussi la futilité de la bêtise qui pourrait nuir les relations fortes, chacun pourra y trouver de quoi se ressourcer au regard des actes réfléchi comme relevant de l'urgence de la situation, une histoire n'a pas toujours besoin de soulever des explosions de gerbes de sang, les sentiments les plus bouleversants naissent souvent de l'improbabilité entre les constantes et les variables,

Hymne à la vie, à la tolérance, le devoir d'assumer son rôle en toute circonstance, la responsabilité collective comme un dessein proportionnel à l'état fusionnel des atomes de l'univers, parfois dissemblables mais souvent plus proches que la matière génératrice ne voudra en donner les clés du bonheur et de la raison d'exister ...

 

Exister pour renaître une nouvelle fois Mourir n'est pas la fin Le coeur est comme le raisin Des grappes de coeur en émoi

 

Parcouru de frissons, j'ai été bousculé par la grâce émanant de multitudes instants lumineux au point de ressentir toute l'énergie positive et les ondes transfigurées, en fermant les yeux au milieu de cette nature si belle et rassurante, les apparitions bouleversantes en alternance de pensées qui ne cessent de se muer en certitude, au fil des pages, les émotions démultipliées et dire qu'il ne s'agit que du tome 1...

Le monde selon Marie de G.F. SPENCER est une première oeuvre ambitieuse et enrichissante et tous ceux qui comme moi, voudront tenter de percer les secrets de l'univers, entre le bien et le mal. Le combat continue aujourd'hui et demain, pour espérer un monde ... meilleur !!!

Isabelle Minibulle

24 septembre 2019

Auchel, France

Je connais l’auteur G.F Spencer par l’intermédiaire de messages, de discussions sur ma page, mon blog, bref, des bavardages sympathiques.

J’ai donc suivi avec plaisir tout son cheminement pour arriver à la parution de son livre. J’ai aimé sa présentation pour sa promo comme on dit. Et un jour, j’ai reçu son roman dans ma boîte aux lettres…

 

Comme d’habitude, je le feuillette comme ça pour m’imprégner un peu de l’histoire, sans la lire, et je me demande toujours comment l’auteur en est parvenu à écrire ça, dans quel état d’esprit était-il, où était-il installé, écoutait-il de la musique (je crois que non, il me semble que G.F a besoin du silence), buvait-il du thé, avait-il un animal à ses pieds…

Ici, connaissant l’auteur à travers nos discussions, enfin connaître un bien grand mot, connaît-on vraiment quelqu’un ? J’ai un peu d’appréhension, car je l’ai vu progresser ce livre, et maintenant il est entre mes mains.

 

Dès les premiers dialogues, et c’est la première fois que ça arrive, je reconnais la gouaille de G.F, j’entends sa voix dans celle de Ivan. Je souris, je ne vais pas être déçue j’en suis certaine.

Pourtant au fil des pages, il faut que je m’accroche parce que ce n’est pas mon genre de lecture habituel. Moi, c’est plutôt le feel good si vous voyez ce que je veux dire.

 

« Que leur prend-il donc ? C’est bien à la guerre, qu’on nous envoie. On dirait que ça les amuse. » Vous l’avez compris, je ne suis pas dans la romance.

 

Ivan est journaliste, pacifiste, il n’est pas soldat. Ses pamphlets irritent le tsar. Il pense alors qu’il va être expédié en Sibérie. Pas du tout. C’est une tout autre mission qui l’attend. Entre autres, ne pas participer aux combats, il est devenu un personnage trop important. Ah bon ?

 

Je suis subjuguée par sa rencontre avec Marie, sur fond de magie noire et d’incantations. L’auteur manie magnifiquement sa plume en nous partageant ses envolées lyriques telles que :

« Au royaume du sommeil, de ma main je vous touche, votre corps m’émerveille,…. Au royaume du sommeil, tout votre être me touche »

Mais ce poème était dans la tête d’Ivan et Marie le connaît. Marie est dans ses pensées ?

 

Mais qui est donc cette femme ? Quel âge a -t-elle ? Est-ce elle la Malinche ? Elle est pourtant celle dont Ivan tombe amoureux… Tiens, tiens, finalement, ce roman est une romance ? Pas que…

 

De nombreux messages de paix sont distillés au fil des pages. À chaque nouvelle rencontre, le lecteur en apprend un peu plus sur le rôle de Marie.

 

Certains passages m’ont fait froid dans le dos, car la magie, les sorciers vaudou, mélangés savamment à la religion chrétienne, vous font craindre le pire.

 

Je salue le travail de recherches de G.F Spencer qui a pris quatre années pour mettre au point ce roman qui a une suite avec Swann… Mais qui est Swann.

C’est une belle histoire, agréable à découvrir, et finalement addictive. J’ai aimé et je vous la recommande, mais lisez là tranquillement, sans bruit, comme a certainement dû l’écrire l’auteur, pour bien vous imprégner de l’ambiance et vous laisser emporter dans les flammes de l’enfer, à moins que vous ne sachiez prononcer la prière qui vous sauvera.

 

Et quand j’arrive à la fin, et que je découvre les remerciements … je vois mon nom… je referme le livre, je suis touchée.

Rime de Bervuy

31 mai 2019

Paris, France

J'ai achevé hier soir mon voyage auprès de Marie et Ivan, le premier tome Du Monde selon Marie de G. F. Spencer aux Editions ROD. Quelle belle plume Gérald Vausort !
Des personnages attachants, une intrigue surprenante et inattendue, un récit rythmé et parsemé de poésie !
Ce roman est une envolée lyrique au royaume du vaudou où l'étrange flirte avec le contexte historique sans fausse note ! Dès son apparition dans l'histoire, Marie illumine le récit et on tombe amoureux d'elle en même temps qu'Ivan Chtov. Vivement la suite...

Anna Cuomo

23 avril 2019

Bousval, Belgique

Voilà, il est 04h18, je viens de terminer ton livre, il est époustouflant, envoûtant, très bien écrit et en aucun moment je me suis ennuyée, bien au contraire. Ce livre m'a suivi partout. Deux minutes de relâche et hop ! le livre. Merci beaucoup pour cette belle histoire et vivement le tome 2 ; et j'espère, pas dans 4 ans ! Yolki Palki !

Alvyane Kermoal

12 avril 2019

Angoulème, France

G.F. Spencer nous fait découvrir dans ce tome 1 sa capacité naturelle à mélanger les styles d'écritures. Tout s'imbrique sans le moindre souci. On plonge dans cette quête avec une facilité déconcertante. L'Histoire est là, elle nous guide, tout autant que les protagonistes qui sont tous importants (oui, que ce soit les principaux ou les secondaires). Ce sont les héros qui nous l'expliquent, nous la font toucher du bout des doigts.

Le voyage est tout autant physique que philosophique, théologique ou ésotérique. Nous sommes dans les questionnements sur la raison de notre existence, sur le but de l'Humanité, sur le fait qu'il y a un équilibre à préserver et que deux mondes (ou peut être plus) veulent prendre le dessus.

J'ai aimé le fait que l'auteur nous montre son âme de poète. On lit avec une délectation certaine les alexandrins de ce cher Rousseau, soldat français qui accompagne Ivan. J'ai aussi, et là c'est la celte qui parle, la Bretonne, souris en retrouvant une légende de Troll des cavernes. Ce qui m'a interpellée, c'est que rien n'est insolite finalement, tout est posé au bon endroit, au bon moment, pour que l'aventure prenne tout son sens.

J'ai eu, quelques fois, trouvé le voyage un peu long, mais sincèrement, très rarement, d'où mes cinq étoiles. Parcourir le temps, les légendes, les croyances et les pays... fut pour moi... un vrai plaisir.

Anne-Marie Bougret

1er février 2019

Etreham, France

Si vous avez envie de vous évader dans un autre siècle, de vivre une sublime histoire d’amour avec des personnages hors du commun… alors, foncez !
Ce roman est pour vous !

On s’attache vite au personnage de Youri Golovine alias Ivan Chtov, un écrivain russe, exilé en France, un enthousiaste à toute épreuve, auquel les services de renseignements lui mèneront la vie dure.

L’auteur nous fait profiter entre autres d’une formidable documentation sur la guerre du Mexique en 1862, d’un périple jusqu’en Amérique du Nord, enrichi par des croyances de différentes origines.

Je me suis sentie bien auprès de Marie, cette prêtresse vaudou aux pouvoirs surnaturels, et d’Ivan, ce seigneur au grand cœur doublé d’un bon vivant — deux êtres bienveillants que j’ai apprécié suivre à travers leurs aventures.

Par leur intermédiaire, l’auteur a su ponctuer son texte de messages humanistes, de descriptions poétiques, nous faisant espérer en un monde idyllique que le couple a pour mission de faire émerger pour sauver l’humanité. Les deux protagonistes nous entraînent au péril de leur vie dans un univers fantastique que nous découvrons en même temps qu’eux.

Je quitte ces deux héros à regret, mais mon petit doigt me dit qu’un tome 2 est en préparation…
Merci G.F. Spencer pour ce beau roman en attendant les suivants.

Vicky Limniati

30 mars 2019

Athènes, Grèce

Je viens de terminer la lecture du roman de mon ami Gerald Vausort, "LE MONDE SELON MARIE". Un roman passionnant, chaque page une belle surprise !! Un grand BRAVO !!! On attend la suite impatiemment !!!

Lorene Russell

25 mars 2019

Fontenay /s Bois, France

Merci aux Editions Rod pour cette pépite « LE MONDE SELON MARIE » de GF Spencer.
En un mot : PASSIONNANT !
Un voyage épique et initiatique qui nous transporte en 1863 en Amérique du Nord avec en toile de fond une réalité historique, la guerre de sécession et celle du Mexique. Et pourtant ce roman est avant tout un message d’amour et de paix avec le personnage fascinant de Marie qui est mon grand coup de cœur. Marie qui porte en elle, la puissance de son destin, la force et l’intelligence des femmes qu’elle incarne, la beauté à l’état pur ! Comment Ivan, un écrivain russe qu’elle va sauver de la mort ne serait-il pas conquis ? Marie, missionnaire va-t-elle sauver le monde ? Va-t-elle le sauver lui ? Mais je ne veux pas en dévoiler plus, laisser vous porter par ces personnages attachants, vivez avec eux ce voyage époustouflant qui nous offre tous les ingrédients d’un cran cru où s’entremêlent histoire, romance, religion, espionnage et légendes ancestrales. Merci Gérald.

Laurence Lorente

25 février 2019

Rueil-Malmaison, France

Le livre est beau, la couverture magnifique, le titre très bien trouvé. Ce livre n'est que Paix et Amour. Quel bonheur ! une belle écriture simple au vocabulaire soigné, des grands moments de poésie. Un contexte historique passionnant et bien documenté. Marie et Ivan, tous deux très attachants, des personnages que je quitte à regret tellement cette histoire est porteuse d'espoir et de sérénité et fait du bien. Vous l'avez bien compris j'ai adoré cette histoire magnifiquement écrite par G.F. Spencer

Sylvie Barabé

21 janvier 2019

Malaunay, France

Je quitte le "monde de Marie" et ses protagonistes avec nostalgie. Un beau roman atypique et bluffant, joliment écrit et si emprunt de poésie ! Merci Monsieur Spencer pour ce si agréable voyage en compagnie d’Ivan et de Marie 💖🤩💖
Toute mes félicitations Gerald ! J’attendrai la suite avec toute la sagesse de Marie et le flegme d’Ivan. (le fruit du chêne qui a trouvé sa place sur mon pendentif à révélé sa signification 😉)
👍🏽👍🏽👍🏽😘

Claude Rousselle

21 février 2019

Marcinelle, Belgique

Parcourez cette incroyable histoire de 3 personnages traversant les Etats -Unis lors de de la guerre de sécession. Les faits historiques sont admirablement bien rendus jusque dans les moindres détails démontrant la maîtrise de l'auteur pour l'histoire des USA avec un grand H pour cette période . Les 3 personnages principaux ont entamé une traversée des Etats-unis dans un but qui nous est dévoilé par petite touche . Le récit écrit est à la fois poétique , historiquement détaillé et très prenant. Ce qui fait que l'on a très difficile à s'arrêter de lire tellement on a envie d'avancer dans le récit qui nous est conté. Merci GF Spencer pour cette belle aventure et vivement la suite.

Muriel Martinella

6 février 2019

Labeaume, France

Voilà un objet-livre qui tient ses promesses. Une couverture attrayante, une épaisseur de la tranche qui laisse présager un long voyage initiatique à travers l’Amérique du Nord du XIX siècle, de belles pages au ton crème qui nous emportent très… très loin.
Le contenant, ce qui n’est pas négligeable, n’est pas moins séduisant. Il s’agit avant tout d’un récit uchronique, c’est-à-dire bâti sur des bases historiques sur lesquelles GF Spencer a travaillé durant quatre ans.
« Un roman historique, mêlé d’ésotérisme, de romance, d’humour et d’idées résolument utopiques de paix, d’amour et de beauté. Ce Monde auquel j’aspire, en somme », confie l’auteur qu’il qualifie lui-même de
« feel good » dans lequel frissons, émotions diverses s’entremêlent pour notre plus grand bonheur.
Le roman, constitué d’une grande part de dialogues, ne s’attarde pas sur les descriptions. Elles ne sont là que pour situer, préciser, indiquer et suggérer en laissant la part belle aux dialogues toujours très justes des personnages. Des personnages directement inspirés de personnes ayant réellement existé. Mais le plus fort étant, que tandis qu'il étudiait certains aspects peu connus de la conquête de l'Amérique du Nord, l’auteur fit la découverte pour le moins troublante d'épisodes au cours desquels ses propres personnages, supposés fictifs, auraient participé... Renversant, non ?
Dans l’univers spencerien, les hommes se conduisent bien avec les dames, sont des plus galants. Les amants se vouvoient, tout cela dans un grand romantisme comme dans les vieux westerns des années cinquante.
De l’action, de l’aventure, des légendes indiennes, on ne s’ennuie pas une seconde.
Sans parler de la dimension mystique qui porte le roman. On y parle des racines du mal, de la Genèse, du temps et de la Lumière, de la Lémurie et de ses descendants… Ses protagonistes ont comme religion, l’anéantissement du mal de cette planète, une religion basée sur l’amour et la paix, libre de toute guerre et respectant l’égalité entre les hommes.
La Malinche, personnage central de ce premier tome, serait née de trois femmes : Sainte Marie, mère de Jésus, Malinella, aussi connue sous le pseudonyme « La Malinche », interprète de Cortès et Moctezuma lors de l’invasion espagnole de l'empire aztèque au XVIe siècle, et enfin, Marie Laveau, la grande prêtresse vaudou de La Nouvelle-Orléans au XIXe siècle. Ces trois destinées auraient, chacune à leur manière, servi d’intermédiaire entre une divinité et le monde réel, apportant des messages de paix, d’amour et d’espoir. Il n’en fallait pas plus à l’auteur pour créer ce fabuleux personnage du premier tome du « Monde selon Marie »
« Imaginons que cette âme soit porteuse d’un message et d’une mission de bonification de notre Monde. Par quelles moyens tenterait-elle d’accomplir ce chemin saint ? s’interroge GF Spencer. La politique ? L’éducation ? La religion ? La Magie ?
Sa réponse nous sera donné au cours des quatre autres tomes qui constitueront cet odyssée.
D’où vient le fait que nous lisons presque d’une traite ce gros volume à l’écriture élégante et juste ? Sans doute parce qu’il fait aussi écho à nos propres espérances d’un monde meilleur, à nos propres mélancolies d’un temps enfui qui mystérieusement semble à jamais présent en nous…

Anne-Marie Puybaret

30 janvier 2019

Bonneval, France

Refermer un livre qu'on a aimé lire est toujours difficile. Moi, personnellement, je reste souvent rêveuse un bon quart d'heure après l'avoir refermé. Ensuite j'en prends un autre. Mais là, après "LE MONDE SELON MARIE" je n'avais pas envie de lire autre chose tout de suite.
On entre dans l'Histoire, dans une guerre que je ne connaissais pas; si loin, par des français qui, pour la France, ont pris les armes. Marie a toutes les raisons d'apparaître en ces lieux, car la folie guerrière des hommes menace le monde de paix qu'avec d'autres, elle veut instaurer.
Je ne vais pas raconter l'histoire, mais, justement, l'histoire, sa fluidité, sa crédibilité, tout est bon à lire. On voudrait y croire, fort.
Gérald seriez-vous un prophète ?
Un conseil : N'en différez pas la lecture, il vous manquerait quelque chose.

Didier Rouxel

29 janvier 2019

Orléans, France

Le Monde Selon Marie…

à la frontière du Naturel et du Surnaturel sur les continents américains au XIXème siècle, le "pseudo" Ivan et la mystérieuse et (pas si) jeune Marie nous font voyager dans l'intemporel, allant de surprises en surprises Fantastiques dont ce dernier mot prend tout son sens surtout dans la deuxième partie du livre. Que se passe-t-il dans la tête de ce Monsieur Spencer pour en arriver là ? !
En tant que lecteur "homme", j'essaye bien évidemment d'imaginer à quoi ressemble cette belle Marie :)

Je recommande.

Sylvie Barabé

21 janvier 2019

Malaunay, France

Je quitte le "monde de Marie" et ses protagonistes avec nostalgie. Un beau roman atypique et bluffant, joliment écrit et si emprunt de poésie ! Merci Monsieur Spencer pour ce si agréable voyage en compagnie d’Ivan et de Marie 💖🤩💖
Toute mes félicitations Gerald ! J’attendrai la suite avec toute la sagesse de Marie et le flegme d’Ivan. (le fruit du chêne qui a trouvé sa place sur mon pendentif à révélé sa signification 😉)
👍🏽👍🏽👍🏽😘

Joëlle Marchal

10 janvier 2019

Faverges, France

Je remercie les Editions ROD et en particulier Anne de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Le Monde selon Marie » de G.F. SPENCER et de découvrir ainsi la plume fluide et poétique de cet auteur.

La très jolie et mystérieuse couverture ainsi que le résumé fort alléchant, m'ont de suite interpellée.

 

G.F. SPENCER nous transporte à Paris en 1862 où nous faisons connaissance avec Youri Golovine, écrivain Russe exilé en France. Celui-ci est fait prisonnier et incorpore les troupes Françaises, chargé d'une mission d'espionnage au service du Tsar Alexandre II, sous le nom d'Ivan Chtov. Il part pour le Mexique où il rencontre Marie, une prêtresse vaudou aux pouvoirs fort surprenants...

Au fil des mots de l'auteur, nous voyageons en compagnie des protagonistes de ce livre sur le continent Nord-Américain et nous assistons, avec une grande curiosité, aux combats de la Guerre de Sécession et ceux qui se sont déroulés au Mexique.

Ce roman est extrêmement bien documenté tant sur le plan historique que cultuel. L'histoire est belle, mystique à souhait et fort bien écrite.

J'ai ADORE cet ouvrage historique et ésotérique, mêlant espionnage, amour, légendes et croyances vaudou, mais également ponctué d'une touche poétique, que j'ai lu pratiquement d'une traite.

J'ai passé un excellent moment de lecture avec les personnages de ce roman et j'attends avec impatience le tome 2 

Marie Desmond

27 avril 2018

M. en Baroeul, France

Entrer dans "Le Monde selon Marie", c'est entrer dans un univers qui vous bouscule ! Je vous aurai prévenu. Accrochez-vous ! Tome 1 : Ivan. 

C'est l Histoire avec un grand H de la guerre de sécession, les mexicains les américains les russes . C'est un voyage à travers les époques les guerres les cultures.1850, 60 et suivantes. On y rencontre tout d'abord Youri Golovine qui écrit des pamphlets qui visent à "détsariser" et qui se retrouve à devoir prendre l'identité de Ivan Tchov, et devenir espion. Ivan... :)
"Le Monde selon Marie" n'est pas un roman de guerre et d'espionnage seulement ou d'aventure. Non ! C'est aussi une histoire bouleversante où poésie, rites et coutumes vaudou, magie se mêlent à l'intrigue. 
Ivan rencontre Marie :)
Marie ... C'est l'incarnation de Marie la Vierge Marie qui a le pouvoir d'invoquer les Saints ou les dieux, de guérir à travers eux, de communiquer avec des entités de sentir de ressentir et de sauver ..comme la Malinche en son temps. Messager de paix et d'amour, elle rencontre Ivan . Ivan et Marie ont pour mission sur terre de sauver l'humanité de la porter vers un monde où les religions ne seraient plus le berceau des guerres et violences d'aujourd'hui. "Le Monde selon Marie"  c'est aussi une histoire d'Amour amoureux, amical ,spirituel ou divin , d'amitié et de liens: liens entre les dieux et les hommes, liens entre les hommes ... Ivan et Marie attendront Swann ,leur enfant porteur de promesses pour le bien de l'humanité et pour contrer Hebieso, le Skell et les trolls... 
Lire "Le Monde selon Marie" de GF Spencer c'est découvrir Gerald ou le reconnaître à travers ses personnages si forts, passionnants et bien construits, ses légendes et ses contes, son humour aussi et son insatiable travail de recherches historiques en amont. C'est brillant fluide, magique, merveilleux, sensible riche et beau ! 
Une très belle rencontre pour moi enfin, je croyais découvrir un auteur grâce à ce roman j'ai découvert plus que ça : un ami ... que je veux remercier pour sa confiance son amitié sa passion aussi et sa Foi sans mesure en Marie...
Note personnelle à l auteur et à l'ami :
c'est un très bel hommage que tu rends à Youri tu sais ! J'ai tellement hâte de découvrir Swann dans le tome 2 et de retrouver Marie au travers des siècles ;)

Extraits :
"Écrire une chronique. .. mais c'est du petit boulot de journaliste que vous me demandez!"

"Je vous confie cette enfant. Protégez-la du mal avec toute votre énergie et couvrez-la de votre amour car elle est une élue, et de son avenir dépend le nôtre. "

"La raison de mes doutes est qu'il faudrait pour cela créer un monde alternatif. Avez-vous déjà vu 2 pièces de théâtre différentes interprétées simultanément sur la même scène ? Impossible. " 

" Si nous doutons alors il n'y aura plus le moindre espoir et Satan aura gagné. ( ...) Mais pour l'instant Hebieso veille"

Catherine Mariuzzio

21 avril 2018

Paris, France

Je viens de finir "Le Monde selon Marie" de G.F.Spencer. J'avoue j'ai été très surprise de me retrouver en 1862. Je m'attendais à un livre se déroulant dans les années 1940 aux États-Unis (de par l'ancien titre : Swing). Bon pour les États-Unis j'avais bon, mais pas du tout pour le reste. Je me suis donc retrouvée en pleine guerre entre les États Unis, le Mexique, la guerre de sécession. Mais rassurez vous ce n'est pas un livre de guerre, mais plutôt un livre d'ailleurs comment le classer je ne sais pas espionnage, amour, fantasy, magie... En tous cas merci à Gerald de m'avoir permis de découvrir ce tome . Nous somme donc en compagnie d'Yvan/Youri et de Marie que nous allons suivre tout au long de leur périple. Leur mission : sauvez l'être humain et faire qu'il devienne vraiment bon et qu'il sache vivre dans un monde sans haine et sans guerre. Leurs aventures vont être multiples. J'ai beaucoup aimé et j'ai hâte de pouvoir lire le tome 2.

Karine

13 avril 2018

Lyon, France

J'ai lu ce livre avec grand plaisir. L'aventure est intéressante et étonnante. Les personnages hors du commun et très sympathiques. On s'y attache rapidement. On attend la suite.

Sophinette

9 avril 2018

Mardié, France

Ca me plait beaucoup !
C’est passionnant, réellement. Et pourtant ne suis pas forcément adepte de ces livres « historiques romancés ». (Je ne suis même pas certaine que les mots employés soient les bons) Seulement plus j’avance, plus je veux savoir. C’est très réussi.

Chantal Blanchard

23 mars 2018

Marcilly, France

Intriguant, captivant, mystérieux. J'ai tout aimé dans ce tome. Vivement la suite !

Christian Thénot

12 mars 2018

Beaugency, France

Mon état de santé ne m'a pas permis d'avaler cet ouvrage d'un coup comme j'aime le faire quand la lecture est aisée et captivante.Tous les ingrédients d'un bon roman d'aventures sont présents. Péripéties, rebondissements multiples, références historiques qui ajoutent de l'intérêt forcément, héros et héroines attachants, personnages originaux et stupéfiants. Le tout pimenté de magie, de mysticisme, de surnaturel. Et bien sûr, une belle histoire d'amour. La narration est fluide et l'écriture limpide n'obligeant jamais le lecteur à revenir en arrière pour reprendre le fil de l'histoire. Si la suite est du même tonneau le succès devrait être au rendez-vous. À quand le film? Bonne chance.

Marie-France Lebouc

24 février 2018

Lestiou, France

Te connaissant bien, je m'attendais à tout, sauf à ça. Je ne te connaissais pas ce côté fantasque un peu déjanté. Il y a ce moment dans l'histoire ou tout bascule. On s'y sent entrainé sans pouvoir vraiment résister. Marie et Ivan, je les ai attendus tous les soirs, après le boulot. J'avais hâte de rentrer pour connaître la suite. (Note: ceci n'est pas son commentaire, je n'ai fait que retranscrire ses mots, merci Marie-France).

Claudio Dorio

7 février 2018

Fleurus, Belgique

Dès les premières pages et aussi étrange que cela paraisse, le suspense m'avait déjà envahi sans que je ne perçoive encore d'intrigue ! Les questions fusent : espionnage, politique, historique, ou conclusion romantique à cause du titre ? En tout cas, la photo de la couverture correspond parfaitement à la représentation que je m'étais faite de la créature à la chevelure de jais et aux yeux bleus... 

Etienne Vansoeterstede

6 février 2018

Paris, France

J'ai lu ton premier tome et j'ai beaucoup aimé. Bonne narration, fond historique, un peu d'espionnage et un univers de magie... pas mal d'ingrédients qui ne laissent pas le lecteur indifférent. J'ai aussi été assez "blousé" par les poèmes que tu insères. Sont-ils de toi?
Quand termines-tu le tome 2?

Le Lac - G.F. Spencer
00:00 / 00:00
  • GF Spencer Facebook

Pour tout renseignement...

+33 631-72-8844

6bis, rue Entre-Deux aux Vallées - 45190 Beaugency

                                                    © 2018 - Neo Swing